typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Flux RSS des actualités2873657fr_FRChambre d'agricultureThu, 30 Jun 2022 15:47:30 +0200Thu, 30 Jun 2022 15:47:30 +0200TYPO3 EXT:newsnews-111352Mon, 04 Apr 2022 14:13:46 +0200Ils se forment au pilotage d’une exploitation agricoleArticle paru dans Paysan Breton le 01/04/2022<![CDATA[
Futurs employeurs, Jérémy Adam et Baptiste Richard veulent se perfectionner en gestion des ressources humaines. Ils sont en licence professionnelle de gestion des organisations agricoles à l’IUT de Pontivy.

De la fiscalité agricole, du droit du travail, de la gestion des ressources humaines, Jérémy Adam n’en avait pas beaucoup entendu parler en DUT et en licence de gestion industrielle. « J’ai voulu suivre cette formation pour connaître l’environnement de l’entreprise agricole ». Le fils d’éleveur de porcs de Plabennec (29) est en réorientation professionnelle après quelques années de salariat dans l’industrie. « J’ai travaillé quelques mois en élevage pour apprendre la technique et voir si le métier me convenait. Pour m’installer, il me manquait ce que j’apprends ici : la gestion d’entreprise mais aussi les relations humaines, savoir attirer, fidéliser des salariés, entretenir des bonnes relations avec des associés. Avant, la stratégie d’entreprise consistait à dégager du revenu ; actuellement, il faut, au préalable, pérenniser une équipe de salariés. Les cours de psychologie sont intéressants ; manager une équipe ce n’est pas imposer des décisions, c’est aussi savoir prendre le temps pour associer et faire adhérer des collègues ou des salariés à une proposition. Nous avons des intervenants extérieurs lors de la formation. J’ai retenu les propos d’une responsable de Pôle emploi : ‘les salariés organisent désormais leur vie professionnelle en fonction de leur vie privée ; il faut en avoir conscience’ ».

En alternance

Baptiste Richard, fils de producteurs de légumes de Plouzané (29) acquiesce. L’exploitation familiale compte 2,8 UTH, mais embauche beaucoup de saisonniers. « Mon objectif est de m’installer. J’ai suivi un BTS Acse et je voulais approfondir mes connaissances économiques, financières et de gestion du personnel. Je préférerais embaucher des jeunes du coin, plutôt que des étrangers. Je pense que cela s’apprend. Pour fidéliser la main-d’œuvre, la rémunération ne suffit plus ; les conditions de travail sont tout aussi importantes : l’aménagement d’un local pour les pauses ou encore la souplesse des horaires de travail. On appréhende tout ça dans la formation ». Les deux étudiants sont en alternance, 45 semaines en entreprise, sur la ferme familiale, 16 semaines en centre de formation et une semaine de voyage d’étude à l’étranger.

Le BTS PA ne suffit pas

Cette possibilité de faire l’alternance sur la ferme des parents a séduit Gaëtan Fabre et Paul Douls, tous deux aveyronnais et titulaires d’un BTS productions animales. « Nous sommes originaires du milieu agricole ; nous connaissons la technique. Ici, la formation se focalise sur la gestion globale de l’entreprise, avec beaucoup d’intervenants professionnels extérieurs. Nous ne voulions pas nous installer sans formation à la gestion ». Les deux Aveyronnais apprécient également de suivre une formation en Bretagne, une région qu’ils ne connaissaient pas. « En visitant la campagne, on voit qui nourrit la France », disent-ils admiratifs. « Chez nous aussi, l’agriculture est dynamique, mais c’est grâce aux labels. Ici, on produit de tout et en quantité ». Ils envisagent une période salariat avant de s’installer au pays du Roquefort. 

]]>
news-110479Tue, 15 Mar 2022 09:33:56 +0100Après la licence pro GOAA, je m’installe !MANAGER NE S’IMPROVISE PAS : Agrandissement, restructuration, association, intégration de salariés….. Derrière la recomposition des entreprises agricoles se profilent de nouvelles compétences pour évoluer avec des associés ou salariés. <![CDATA[

Former les managers de l’agriculture : « Former de nouveaux agriculteurs capables d’appréhender le monde dans sa complexité, capable d’encadrer en ayant les savoir- faire et l’expérience requis, c’est absolument nécessaire et c’est ce qui fera la différence. »

Tel est l’enjeu auquel souhaite répondre cette formation : Licence Pro « Gestion des Organisations Agricoles et Agroalimentaires  option Agri manager » pilotée en partenariat entre la Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne et l’Université Bretagne Sud (UBS), qui accueillent 25 étudiants sur le site de l’IUT de Pontivy depuis 13 ans.

Une formation universitaire reconnue, pour des agri- managers tournés vers le futur.

Des professionnels présents tout au long de la formation :

  • Des visites d’entreprises agricoles (différents systèmes ; des coopératives ; des exploitations sur différentes filières, engagées dans les innovations, les nouveaux modes de management…) 
  • Des témoignages de managers, de responsables professionnels, d’acteurs des organisations économiques et professionnelles
  • Des interventions pour des études de cas 

Cette formation s’articule pour chacun des modules , avec les témoignages des chefs d’entreprise ou salariés, des apports universitaires, puis des mises en application sur l’entreprise d’apprentissage ou l’entreprise du projet d’installation.

« Avoir une longueur d’avance », « Savoir prendre du recul », « se projeter pour savoir faire les bons choix », « Etre ouvert au monde extérieur » ; autant de messages distillés par les professionnels venus évaluer le travail de la dernière promotion des Licences GOAA lors du module «  Evolution des marchés et des Filières et adaptation des systèmes et modes de production. »

 

Capacite professionnelle agricole : A la date du 18/02/2022, le Ministère de l'Agriculture et l'agroalimentaire a enregistré la licence pro GOAA au répertoire national des certifications professionnelles permettant de satisfaire à la condition de diplôme de la capacité professionnelle agricole.

 

Cette licence est ouverte à des jeunes qui sortent de BTS et qui ont un projet à court ou à moyen terme d’installation. Mais aussi à des adultes qui sont en phase d’installation et qui peuvent murir leur projet durant 1 an dans le cadre de cette formation en alternance.

 

modalités

Une formation en apprentissage dans des entreprises agricoles (Alternance 2 semaines en entreprises et 2 semaines chez l’employeur sur un an)

  • 16 semaines de cours
  • 1 semaine de voyage d’étude dans un pays Européen
  • Une formation ouverte à des jeunes sortants de BTS, de l’IUT ou à des personnes qui souhaitent revenir travailler leur projet d’installation après une période de salariat en agriculture ou non  

 

Les inscriptions pour la promo 2022/2023 sont ouvertes.

Venez nous rencontrer aux prochaines Portes Ouvertes :

le samedi 9 avril 2022 à l’IUT de Pontivy de 9h à 13h

 

Les thèmes abordés en licence (Bac +3)

  • Communication et gestion des relations professionnelles
  • Management d’un projet d’entreprise agricole
  • Gestion de l’entreprise agricole
  • Stratégie et prospective de l’entreprise agricole
  • Marketing et stratégie commerciale
  • Gestion financière, juridique et fiscale de l’entreprise agricole
  • Gestion des ressources humaines
  • Performances de l’entreprise
]]>
news-109970Fri, 04 Mar 2022 11:40:38 +0100Licence pro GOAA : diplôme reconnu pour la capacité professionnelleLe Ministère de l'Agriculture a reconnu, le 18/02/2022, la licence pro GOAA comme diplôme permettant de satisfaire à la condition de diplôme de la capacité professionnelle agricole.<![CDATA[]]>news-109612Thu, 24 Feb 2022 14:04:44 +0100Lomane est en Licence Pro GOAA Agri-managerLomane, étudiante, nous explique pourquoi elle a choisi de poursuivre ses études en Licence Pro GOAA Agri-manager à l'IUT de Pontivy (56)<![CDATA[]]>2022Témoignagesnews-109618Thu, 24 Feb 2022 14:04:44 +0100Gaetan est en Licence Pro GOAA Agri-managerGaetan, étudiant originaire de l'Aveyron, nous explique pourquoi il a choisi de poursuivre ses études en Licence Pro GOAA Agri-manager à l'IUT de Pontivy (56)<![CDATA[]]>2022Témoignagesnews-109627Thu, 24 Feb 2022 14:04:44 +0100Laura est en Licence Pro GOAA Agri-managerLaura est franco-argentine, œnologue de formation, elle est, aujourd'hui étudiante, en Licence pro GOAA à l'IUT de Pontivy (56). Elle nous explique son parcours et ses motivations.<![CDATA[]]>2022Témoignagesnews-109628Thu, 24 Feb 2022 14:04:44 +0100Jérémy est en Licence Pro GOAA Agri-managerJérémy, ancien salarié, souhaite s'installer sur l'exploitation familiale. Il retourne sur les bancs de l'école à l'IUT de Pontivy en Licence Pro GOAA Agri-manager. Il nous explique son parcours et son projet professionnel.<![CDATA[]]>2022Témoignagesnews-109629Thu, 24 Feb 2022 14:04:44 +0100Paul est en Licence Pro GOAA Agri-managerPaul, étudiant, originaire de l'Aveyron, nous explique pourquoi il a choisi de poursuivre ses études en Licence Pro GOAA Agri-manager à l'IUT de Pontivy (56)<![CDATA[]]>2022Témoignagesnews-109333Fri, 18 Feb 2022 10:48:15 +0100Portes-ouvertes Licence pro GOAA - 9 avril 2022 - IUT Pontivy <![CDATA[

Vous sortez d'un BTS et avez un projet à court ou à moyen terme d’installation.
Vous êtes en phase d'installation et vous pouvez murir leur projet durant 1 an dans le cadre de cette formation en alternance.
Venez nous rencontrer le samedi 9 avril 2022 de 9h00 à 13h00 à l'IUT de Pontivy.

Renseignements
au 02 97 46 32 02 ou benedicte.sarreau@remove-this.bretagne.chambagri.fr

]]>
news-107763Wed, 19 Jan 2022 14:52:30 +0100Licence pro GOAA - Les inscriptions 2022/2023 sont ouvertesLa nouvelle promo de licence pro GOAA a fait sa rentrée en octobre 2021 à l'IUT de Pontivy.<![CDATA[

La nouvelle promo de licence pro GOAA a fait sa rentrée en octobre 2021 à l'IUT de Pontivy.
Elle est composée 24 étudiants de Bretagne, Pays de Loire, Aveyron et Meuse.


Les inscriptions sont ouvertes :
Contactez dès à présent Bénédicte Sarreau au 02 97 46 32 02 benedicte.sarreau@remove-this.bretagne.chambagri.fr

]]>
news-98812Mon, 28 Jun 2021 12:11:04 +0200La licence professionnelle GOAA (gestion des organisations agricoles et agroalimentaires) : le chemin de la réussiteElle est la dernière formation diplômante à la chambre régionale d’agriculture après la suppression des centres de formation. Du haut de ses 12 ans, la licence pro GOAA, conçue et dirigée en partenariat étroit avec l’université de Bretagne Sud (UBS) porte en elle, plus que toute autre, les ingrédients qui permettront aux futurs chefs d’entreprises et responsables d’équipes de devenir des managers solides et avertis aptes à prendre les meilleures orientations et traverser sereinement les secousses d’une vie entrepreneuriale.<![CDATA[

Elle est la dernière formation diplômante à la chambre régionale d’agriculture après la suppression des centres de formation.

Du haut de ses 12 ans, cette formation, conçue et dirigée en partenariat étroit avec l’université de Bretagne Sud (UBS) porte en elle, plus que toute autre,  les ingrédients qui permettront aux futurs chefs d’entreprises et responsables d’équipes de devenir des managers solides et avertis aptes à prendre les meilleures orientations et traverser sereinement les secousses d’une vie entrepreneuriale.

La formation, accessible à BAC+2 (VAE ou VAP possible) a intégré depuis cette année la voie de l’apprentissage : elle se déroule donc d’octobre à septembre selon une alternance pendulaire (hormis les mois d’été exclusivement en entreprise) entre centre de formation (IUT de Pontivy) et salariat, celui-ci s’effectuant  très majoritairement en entreprise agricole.

Le contenu des cours dispensés a été imaginé sous une forme elle aussi très pratique qui mélange études de cas, travaux pratiques en individuel ou en collectif , visites d’entreprises ou de sites expérimentaux ; les étudiants y trouveront également des cours en communication, en relations humaines, et ressources humaines ; ils apprendront , en complément du renforcement de leur compétences en gestion et compatibilité, à définir et piloter la stratégie de  leur future entreprise : bref, ils seront armés pour devenir des capitaines de PME solides et aptes à répondre aux défis actuels et futurs que devront relever leurs organisations.

Patiemment durant toutes ces années, la formation a aussi su trouvé sa place dans le monde pourtant très concurrentiel des formations supérieures car elle a fait de la mixité des publics qu’elle choisit et accueille une véritable force et marque de fabrique : on peut aussi bien y trouver , et c’est tout à fait un public majoritaire, des étudiants sortant de BTS PV ou PA côtoyer une jeune femme en reconversion professionnelle après plusieurs années passées à parcourir le monde pour une entreprise agro-alimentaire internationale ou une autre spécialiste du dressage de chevaux aux Emirats Arabes Unis qui ambitionne à présent de créer un élevage d’Angus avec vente directe sur l’exploitation paternelle , et tout ce petit monde de travailler de concert sur un projet tutoré (temps fort de l’année avec le mémoire que doit bâtir chaque étudiant) ayant comme thème « pour une communication de rupture en agriculture ».Car cette licence, si elle est évidemment agrée par les instances académiques au regard d’une maquette pédagogique établie et respectée,   laisse également une place à la Co construction avec les étudiants pour plusieurs de ses projets. A noter également pour les plus de 30 ans s’ils ne peuvent bénéficier du statut d’apprenti et des financements dédiés peuvent mobiliser d’autres sources de financement pour leur permettre de suivre la formation.

La reconnaissance de cette licence professionnelle, singulière à plusieurs titres, est aussi due à son réseau d’anciens étudiants, pour la plupart chefs d’entreprises à présent, et qui deviennent ses meilleurs ambassadeurs : il suffit de les interroger pour constater que 95% d’entre eux ont réussi leur insertion professionnelle et que 96% se disent satisfaits de la formation. Et plutôt que de se reposer sur ces taux gratifiants, la formation évolue en continue pour apporter aux futurs étudiants les données qui leur permettront de décider et choisir en toute conscience et autonomie ; au chapitre nouveauté, une intervention en réflexion sur la gestion des datas au sein de  l’entreprise ou encore la présentation de la thématique émergente de l’agriculture de conservation.

On en parle dans la presse

Olivier JEGOU

Responsable de la LP GOAA

]]>
news-60396Fri, 25 Jun 2021 13:25:00 +0200Poursuivre ses études en Licence Pro GOAA Agri-manager<![CDATA[

Camille Roulleaux suit une formation en gestion des organisations agricoles et agroalimentaires à l'IUT de Pontivy. Elle apprécie les nombreuses interventions de professionnels de l'entreprise.

 

Lire l'article complet du Paysan Breton du 19 avril 2019

]]>
Témoignages
news-98762Fri, 25 Jun 2021 13:03:36 +0200La licence professionnelle Goaa (agri-manager) : prochaine rentrée en octobreProchaine rentrée pour la licence pro en octobre 2021. Découvrez les détails de notre formation réalisée en partenariat avec l'UBS.<![CDATA[

Prochaine rentrée pour la licence pro en octobre 2021. Découvrez les détails de notre formation réalisée en partenariat avec l'UBS.

]]>
news-46547Mon, 26 Aug 2019 09:58:00 +0200SPACE 2019 : dénichez la formation qui va booster votre projet !L’agriculture recrute… Avec ou sans connaissance agricole, venez découvrir à l’occasion du plus grand salon professionnel agricole du grand ouest, la formation idéale pour vous installer ou travailler en agriculture, en mécanique agricole ou travaux publics. <![CDATA[

Rencontrez nos spécialistes Cham’Agri formation en lait, porc, volaille, caprin, maraîchage bio, grandes cultures, transformation de produits fermiers, agroéquipement, mécanique et maintenance agricole, pilotage et management de l’entreprise, et repartez avec un projet de formation financée et rémunérée, en alternance ou en continue, adaptée à vos besoins.

Rendez-vous du 10 au 13 septembre de 9h30 à 18h sur le stand n° C80 hall 5 au Parc des Expositions de Rennes.


Cette année, deux nouveautés formations sont proposées :

  • Formation pour devenir spécialiste de l’élevage avec le CS avicole
    • Objectif : travailler dans des exploitations grandes cultures, ETA ou Cuma.
    • Public : les titulaires d’un diplôme agricole (BP REA, Bac Pro, BTS ACSE ou PA)
    •  : site Chambagri Formation de Kérel (56)
    • Contact : Sabrina Corbel au 02.97.51.59.79 ou formation.kerel@bretagne.chambagri.fr
    • Tous les détails ici
  • Formation pour devenir « @gri-pilote d’atelier ou d’entreprise » : être PRO sur les outils numériques et d’aide à la décision (NOUVEAU en Bretagne, deuxième promotion !) dans une exploitation en lait, porc ou transformation de produits.
  • Formation BP REA Maraichage bio à Quintenic dans les Côtes-d’Armor (fort du succès de la formation à Kérel)
    • Objectif : Devenir chef-fe- d’entreprise agricole ou salarié-e agricole en maraîchage biologique.
    • Public : Justifier d’un diplôme CAP, ou avoir suivi un cycle complet du BEP ou d’une scolarité de classe de seconde (enseignement secondaire).
    •  : Quintenic (22)
    • Contact : Ronan Hascoët au 02.96.50.43.43 ou formation.quintenic@bretagne.chambagri.fr
    • Tous les détails ici
  • Formation CQP lait pour accéder à un emploi qualifié en élevage
    • Objectif : accéder rapidement à postes de salarié qualifié en élevage bovin lait. Le CQP est un pass prouvant la qualification technique.
    • Public : novices de l’agriculture ou salarié en poste
    •  : sur nos 4 sites
    • Contact : le site de formation de votre département (22, 29, 35 ou 56) :
    • Tous les détails ici
  • Des formations « à la carte » avec les blocs de compétences
    • Objectif : personnaliser ses compétences en fonction de son projet avec un parcours de découverte ou d’approfondissement complètement à la carte.
    • Public : salarié, demandeur d’emploi, chef-fe d’exploitation…
    •  : sur nos 4 sites
    • Contact : le site de formation de votre département (22, 29, 35 ou 56) 
  • Des formations en agroéquipement/machinisme en partenariat avec le Lycée du Nivot (Finistère) : un hall innovant et un parcours 100% sur le site du Lycée du Nivot à partir de la rentrée 2019. Ce hall, doté de nouveaux matériels variés et de dernière génération, est dédié aux stagiaires en CS Tracteurs et Machines Agricoles et CQP ouvrier hautement qualifié conducteur d'engins agricoles, Ce nouveau pôle de l’agro-équipement a l’ambition de devenir une référence dans le centre Bretagne.

 

Parlez-en autour de vous, les recrutements ont déjà commencé !

 

]]>
Actualités
news-46554Fri, 05 Jul 2019 11:38:00 +0200Des solutions concrêtes pour ceux/celles qui ont raté le BACVous avez raté « ce » Bac 2019 ? Il existe d’autres solutions pour obtenir un BAC « autrement » ! <![CDATA[

Les échecs au Bac sont souvent liés à un manque de motivation pour des études souvent trop théoriques.

Le Brevet Professionnel, diplôme équivalent "Bac Pro", permet d’envisager la scolarité sous un angle beaucoup plus concret et passionnant.
Si les métiers de l’agriculture vous attirent (élevage, agro-équipement, mécanique agricole…) nos formations agricoles sont une option intéressante.
D’autant que si vous aimez le « concret », vous pourrez acquérir votre diplôme en alternance, en ayant déjà un pied dans la vie professionnelle.

Les Brevets Professionnels (Brevet professionnel responsable d'entreprise agricole) vous permettent de rentrer directement dans la vie professionnelle. Et sachez que nous avons des solutions pour vous accompagner dans les métiers agricoles jusqu’au niveau Bac +3.

L’agriculture bretonne recrute.

Contactez-nous dès maintenant pour étudier les possibilités de re-bâtir avec vous un projet motivant.

 

]]>
news-55437Tue, 14 May 2019 09:39:00 +0200PORTES OUVERTES FORMATIONS – Saint-Ségal vendredi 7 juin 2019Il n’est pas trop tard pour choisir la voie professionnelle de l’agriculture et Devenir «Pro en faisant». <![CDATA[

Le vendredi 7 juin 2019, le site de formation des Chambres d’agriculture de Bretagne à Saint-Ségal à décidé d’ouvrir une nouvelle fois ses portes. Venez découvrir la diversité des métiers, des emplois et des formations en agriculture.

Des nouveautés pour la rentrée de septembre 2019

- Agroéquipement / machinisme : un hall innovant et un parcours 100% sur le site du Lycée du Nivot.

A partir de la rentrée 2019, le centre Chambagri Formation de St Segal déploie son activité de formation dans l’Agro-Equipement sur le site du Lycée Le Nivot (à Loperec dans le 29).
Un hall machinisme sera disponible pour les stagiaires en CS Tracteurs et Machines Agricoles et CQP ouvrier hautement qualifié conducteur d'engins agricoles, doté de nouveaux matériels variés et de dernière génération. Les surfaces destinées à la conduite des cultures seront également élargies. Notre pédagogie différenciatrice du « Pro en faisant », toujours au coeur de notre stratégie, sera ainsi renforcée.

Ce nouveau pôle de l’agro-équipement a l’ambition de devenir une référence dans le centre Bretagne.

- Elevage :

Les filières Porc et Lait sont maintenues à St Segal. Les modules pratiques seront réalisés sur les plateaux techniques du lycée du Nivot ( dès septembre en porc, et en septembre ou à partir de février en production laitière). Les stagiaires ayant des projets atypiques sont toujours accueillis à St Segal.

Il est encore temps de s’inscrire pour la rentrée de septembre,

Contactez-nous

Un emploi à la clef

L’agriculture est un secteur économique qui recrute en permanence. Pour preuve, chaque année en Bretagne, près de 2200 emplois variés sont proposés dans les exploitations, avec des métiers passionnants, proches de la nature, des animaux et souvent en lien avec la conduire d’engins et machines agricoles.

La garantie de réelles compétences techniques

« Pro en faisant » signifie qu’en tant que stagiaire vous allez acquérir de l’expérience tout au long de votre formation, en mixant théorie et pratique. Privilégier constamment l’immersion en situation professionnelle au sein de nos ateliers pédagogiques et au cours des nombreux stages en exploitation… A l’issue de votre formation vous êtes immédiatement opérationnel(le) pour trouver rapidement un emploi !


Le 7 juin, venez à la rencontre de nos formateurs et notre équipe pédagogique, découvrir notre établissement et choisir la formation qui vous correspond !

 

Contactez-nous



Programme et horaires des PO :

 


 

]]>
news-58524Wed, 13 Mar 2019 09:09:48 +0100Les étudiants de licence GOAA, à l’assaut de l’Europe !Comme chaque année, 22 étudiants de licence professionnelle GOAA option Agri Manager sont partis à la découverte d’exploitations agricoles européennes.<![CDATA[

Cette année, réforme de la PAC oblige, le groupe s’est dirigé vers Bruxelles et ses institutions, puis vers Les Pays-Bas. Comprendre comment fonctionne l’Europe, d’où émanent 70 % des lois nationales, tel était l’objectif pour ces futurs agriculteurs et agricultrices en allant à Bruxelles. Les étudiants ont tout d’abord visité le Parlement européen afi n de mieux saisir son rôle et son articulation avec les autres institutions européennes. Les sujets d’actualités ne manquent pas, en priorité le Brexit, sur toutes les lèvres des intervenants, ou encore comment continuer à défendre la démocratie en Europe.

L’agriculture développe ses lobbies
La visite s’est poursuivie avec la rencontre de Florence Buchholzer, conseillère prospective à la délégation générale de l’agriculture de la Commission européenne. L’occasion de faire le point sur la réforme de la PAC qui devrait entrer en vigueur en 2021. Si les objectifs ne diffèrent pas ou peu de la réforme précédente (améliorer le développement durable de l’agriculture, de l’alimentation et des zones rurales), la volonté est de simplifier la PAC, cibler les aides et mettre en place un nouveau mode de gouvernance plus adapté aux réalités locales. Le séjour à Bruxelles fut également le moment de prendre conscience du rôle des lobbies présents pour tenter d’orienter les politiques de l’Union européenne. La délégation de la région Bretagne et le Copa-Cogeca en sont deux exemples : la première pour faire le lien entre les institutions européennes et le conseil régional de Bretagne, le second pour promouvoir la position des agriculteurs et des coopératives agricoles afin d’influencer les processus décisionnels européens et les opinions publiques. Pour Ronan, "ces visites nous aident à mesurer l’importance des lobbies dans la défense de l’agriculture".

Nouveaux enjeux pour l’agriculture néerlandaise
Bien qu’ils comptent parmi les pays les plus petits de l’Union européenne en terme de superfi cie, et malgré une surface limitée en terres agricoles (1,87 million d’hectares) et avec de lourds handicaps (superfi cie sous le niveau de la mer), les Pays-Bas présentent une production relativement importante, à la faveur d’une agriculture très intensive et hautement mécanisée. La visite des différentes fermes en ont été l’illustration tout au long du voyage. Des outils performants, une grande modernité (robots de traite, vectors, racleurs etc…) qui font gagner un temps précieux. Les éleveurs sont également concentrés sur le coût alimentaire, la qualité du lait, les frais vétérinaires… "Tout est calculé, optimisé. Ils connaissent leur chiffre par coeur !", s’étonne Julie. Cependant depuis deux ans, la nécessité de diminuer les émissions d'ammoniac sur les fermes entraîne pour certains des fermetures de sites avec adaptations nécessaires aux demandes sociétales. Un des exploitants rencontrés envisage de transformer son élevage porcin en espace de connaissance à destination du grand public. Une sorte de "Pig land" où les personnes pourraient acheter un porcelet, suivre sa vie etc… Pour d’autres élevages, la réduction d’ammoniac passe par la baisse du nombre de bêtes dans les bâtiments ce qui a un impact sur l’économie de l’entreprise. Un autre handicap de l’agriculture aux Pays-Bas est le problème de la transmission des exploitations et de l’accession au foncier : le prix des terres y atteint des montants de l’ordre de 50 000 à 140 000 €/ha dans les polders. Pas facile de s’installer dans ce contexte si l’on n’est pas issudu monde agricole !

Astrid Van der Hecht

À qui s’adresse la licence pro GOAA ?

- Vous avez un projet d'installation prévu à court ou moyen terme ou vous souhaitez prendre des responsabilités dans une exploitation agricole après un BTS ou DUT ;
- Après plusieurs années d'expériences professionnelles diverses, vous voulez préparer pendant un an votre installation, la licence pro "Agrimanager" en alternance vous permet de mûrir votre projet avec vos futurs associés et de réaliser vos démarches installation.

Prochaine rentrée de la licence GOAA, en octobre 2019 !

Contacts et informations :
- Astrid Van der Hecht au 06 68 68 34 97 astrid.vanderhecht@remove-this.bretagne.chambagri.fr
- Bénédicte Sarreau au 02 97 46 32 02 benedicte.sarreau@remove-this.bretagne.chambagri.fr

]]>
Actualités
news-57222Mon, 11 Feb 2019 16:11:09 +0100Être salarié agricole, presque un nouveau métierLes besoins sur les exploitations agricoles changent. Les besoins en salariés sont de plus en plus nombreux. Des formations existent...<![CDATA[

Hier, le centre de formation Agr’Equip n’a pas désempli de la journée pour ses  portes  ouvertes.  Situé  à  La Bouëxière, entre Rennes, Vitré et Fougères, c’est  l’unique établissement des chambres d’agricultures en d’Ille-et-Vilaine. Le monde agricole évolue et son mode  de  fonctionnement  aussi. Parmi les formations dispensées, celles liées à l’élevage marchent bien. « L’époque de la ferme familiale est quasiment révolue, rappelle Cécile Besnard, responsable du site. Il y a énormément besoin de salariés, car les exploitations sont de plus en plus grandes, et les propriétaires ne veulent plus y passer jour et nuit ! »... Source Dimanche Ouest-france 10.02.2019

Lire l'article complet du Dimanche Ouest-France du 10 février 2019

]]>
news-57174Fri, 08 Feb 2019 16:08:16 +0100Reconversion en production porcineChoisir un nouveau métier, voilà le choix de François qui après avoir suivi un BPREA espère s'installer en production porcine et le tout en agriculture biologique.<![CDATA[

 Pour en savoir plus:Article du télégramme

Crédit photo: Télégramme

]]>
Témoignages
news-49693Tue, 18 Sep 2018 10:18:27 +0200Devenez "@gri-pilote"Chamb’Agri Formation, le centre régional de formation des chambres d’agriculture de Bretagne, lance dès le 15 octobre prochain une toute nouvelle formation qualifiante, la 1ère du genre en Bretagne, pour devenir incollable sur les outils numériques et d’aide à la décision en agriculture, incontournables aujourd’hui en filière lait et production porcine…<![CDATA[

Être pointu techniquement, savoir gérer les moyens humains et maté-riels, être en capacité de prendre de la hauteur pour piloter son entreprise et s’insérer dans un environnement sans cesse en mouvement, tels sont les enjeux de cette formation :

  • conduite et supervision technique de l’atelier de production
  • pilotage technico-économique de l’atelier de production
  • coordination de l’équipe
  • pilotage stratégique de l’atelier de production ou de l’entreprise agricole.

Autre point fort de cette formation "@gri-pilote" ? Elle prépare à ce que l’on appelle "l’agilité numérique". Savoir exploiter des données numériques et utiliser les outils d’aide à la décision (pilotage des cultures, optimisation des chantiers de récolte, modulation de doses, analyse de la qualité du lait, détection des vêlages…). Ceux-ci sont plus que jamais nécessaires en agriculture pour optimiser les interventions, limiter les impacts sur l’environnement, accompagner les changements de pratiques et simplifier le travail au quotidien.

Une formation pour qui ?

Elle s’adresse, dans sa phase de lancement, aux titulaires d’un certificat de spécialisation (CS) de niveau 4 (niveau bac), qu’ils soient demandeurs d’emploi, salariés en poste. Les blocs de compétences qui composent la formation sont également accessibles à la carte, aux salariés en poste, salariés en reconversion, demandeurs d’emploi, futurs installés de l’agriculture, agriculteurs, dans le cadre de la montée en compétences sur une thématique donnée. À terme, toute personne titulaire d’un Bac agricole pourra postuler.

Un parcours sur six mois vous est proposé, d’octobre 2018 à avril 2019, pour accéder à un niveau bac +2 ! Le parcours se fait en alternance, 13 semaines en centre et 13 semaines en entre-prise pour appréhender les réalités professionnelles.

Centres de formation

  • Centre de Kérel (Morbihan), tél. 02.97.51.59.79 ou formation.kerel@bretagne. chambagri.fr
  • Centre de Quintenic (Côtes-d'Armor), tél. 02.96.50.43.43 ou formation.quintenic@bretagne. chambagri.fr

 

Pour Odile Caroff, élue chambre d’agriculture en charge de la formation
"Une réponse aux besoins du quotidien de l’exploitation"

Pourquoi cette nouvelle formation ?
À quels besoins répond-t-elle ?

Odile Caroff. La restructuration des exploita-tions s’accompagne d’un besoin de recrute-ment de salariés de plus en plus qualifi és, sur lesquels le chef d’entreprise peut s’appuyer, aujourd’hui indisponibles sur le marché du travail. Nous avons besoin de bras droits opé-rationnels, capables de prendre des décisions. Ce constat a été le socle de notre réfl exion pour construire cette nouvelle formation. Sous couvert de simplifi cation administrative, on évoque la dématérialisation. La gestion ad-ministrative fait désormais partie intégrante de l’opérationnel, au même titre que la conduite d’un troupeau. Le danger serait de tout délé-guer, ce qui impliquerait de perdre la main sur le processus de décision. Cette formation aborde la gestion administrative comme un outil de pilotage stratégique de l’entreprise. De plus, la maîtrise et la valorisation des don-nées issues d’outils numériques et d’aide à la décision constituent le fi l conducteur de cette offre @gri-pilote.
Savoir s’arrêter sur une situation, y réfl échir pour la faire évoluer, est une capacité qui de-main sera demandée aux @gri-pilotes.

Qu’apporte de plus cette formation "@gri-pilote"
par rapport aux autres déjà en place ?

Odile Caroff. Le point commun entre cette formation et celles déjà proposées est l’entrée "terrain", une réponse aux besoins du quotidien de l’exploitation. Cela a toujours été un moteur dans notre réfl exion. Cette for-mation vient compléter notre offre, mais elle comble aussi un manque sur la carte formation à l’échelle du territoire. Nous avons associé l’ensemble des familles de l’enseignement à cette construction avec pour objectif de jouer la complémentarité. L’innovation n’est pas seulement axée sur le contenu de la formation en lui-même mais aussi sur le partenariat inédit qu’elle a permis de mettre en place avec l’ensemble des réseaux de l’enseignement agricole.

 

Sandrine De Sadeleer, Chambres d’agriculture de Bretagne

]]>
news-49183Fri, 07 Sep 2018 10:12:00 +0200La licence professionnelle Goaa (agri-manager)Astrid Van der Hecht, coordinatrice de la licence, a rappelé à l'occasion de cet événement annuel, l'importance de cette formation dans la dynamique de l'installation agricole : en 2019, 53 % des jeunes ayant suivi ce cursus depuis huit ans, seront installés dont 72 % avec des salariés (de 1 à 20 personnes). Les autres sont salariés dans des exploitations agricoles (25 %).<![CDATA[

Une licence pro pour s'installer

Astrid Van der Hecht, coordinatrice de la licence, a rappelé à l'occasion de cet événement annuel, l'importance de cette formation dans la dynamique de l'installation agricole : en 2019, 53 % des jeunes ayant suivi ce cursus depuis huit ans, seront installés dont 72 % avec des salariés (de 1 à 20 personnes). Les autres sont salariés dans des exploitations agricoles (25 %).

Odile Caroff, élue à la chambre d'agriculture de Bretagne et en charge de la formation, a mentionné avec conviction l'implication de la chambre d'agriculture dans cette formation. D'une part, cette licence permet aux candidats à l'installation d'acquérir un socle solide de compétences et fournit des capacités d'adaptation indispensables aux agriculteurs de demain. D'autre part, la profession agricole a et aura besoin de responsables avec une vision ouverte du métier et de ses enjeux : la licence Goaa aide à cette ouverture.

Les étudiants plébiscitent leur formation

Au cours de la remise des diplômes, chaque étudiant a pu relater à sa façon ce que la licence lui a apporté. Thomas qui est aujourd'hui salarié dans une exploitation en polyculture élevage en attendant une installation d'ici cinq ans, retient que cette formation l'a mis en veille sur plusieurs thématiques : le management au sein d'une entreprise, le droit du travail, la prospective. « Ce sont des éléments cruciaux auxquels les exploitants sont ou seront confrontés mais ils devront les maîtriser s'ils veulent à l`avenir que leur exploitation soit compétitive et réponde aux attentes de l'agriculture de demain et de la société qui nous entoure ».

Pour beaucoup, la licence est concrète, interactive avec les professionnels. « Elle aide à se créer un réseau d'acteurs professionnels », cite Elise, aujourd'hui animatrice JA. Pour Camille et Corentin actuellement salariés dans des exploitations australiennes, la licence leur a apporté confiance, ouverture d'esprit et les a confortés dans leur volonté de devenir agriculteur et agricultrice demain.

Florian installé juste à la fin de sa formation est devenu « un éleveur passionné et fier de son métier grâce à la licence qui permet de manager, gérer, communiquer de façon humaine et stratégique ».

Tous rappellent que l'alternance en contrat de professionnalisation est une bonne transition entre le milieu scolaire et la vie professionnelle.

Des astuces pour faciliter les futures relations

La soirée s'est poursuivie avec l'organisation d'une table ronde par quatre étudiants de la formation actuelle sur le thème essentiel des relations au sein des exploitations agricoles familiales. Si les conflits familiaux ne sont pas faciles à traiter, il est important que les uns et les autres aient mutuellement confiance entre eux. Des « astuces » aident aussi à travailler ensemble : décloisonner lieu familial et professionnel avec des bureaux hors de la sphère familiale ; emploi du temps partagé ; instaurer des journées « merci » et faire la licence avant de s'installer dixit Claudia qui s'installera prochainement en famille… Autant de conseils que nos diplômés auront le loisir de mettre en pratique dans leur future activité professionnelle !

PRATIQUE

Prochaine promotion en octobre 2018. Plus d'informations auprès de :

  • Bénédicte Sarreau 02 97 46 32 02
  • Astrid Van Der Hecht Tél. : 02 97 51 53 82 Port. : 06 68 68 34 97
  • ou sur www.chambagriformation.com
]]>
news-45927Mon, 25 Jun 2018 13:49:27 +0200Un projet d'installation en maraîchage... ça se cultive !Rencontre avec Valériane Baby et Niels Basclet, de Bannalec, diplômés de la formation BPREA au centre Chamb'Agri Formation de Kérél (56).<![CDATA[

Un joli couple, avec la tête sur les épaules mais déjà des rêves plein les yeux… Valériane et Niels, ne sont ni l’un ni l’autre issus du milieu agricole, mais très vite l’agriculture s’est révélée à eux. Elle, ancienne animatrice socio-culturel à Briec (29), et lui, cuisinier de métier à Paris, quittent leur job respectif pour mettre toutes les chances de leur côté et s’engagent dans un projet professionnel ambitieux : revenir aux fondamentaux et à la terre. Passionnés, et c’est peu de le dire, Valériane et Niels, avaient néanmoins bien conscience dès le début de leur aventure que l’on ne s’improvise pas agriculteur du jour au lendemain. Afi n d’être sûrs de s’engager dans un projet professionnel réellement viable mais aussi à l’image qu’ils s’en faisaient, notre jeune couple s’est lancé, pas à pas, à la découverte du métier de maraîcher.

(Lire l'article complet : Terra n°643 22 juin 2018)

]]>
Témoignages
news-45922Mon, 25 Jun 2018 11:59:16 +0200Partager apprentissage et expérience à KérelRegrouper différents profils de publics, cela se fait depuis quelques années déjà au centre de formation de Kérel.<![CDATA[

Mardi matin, 9h, le groupe de stagiaires BPREA filière lait vient de terminer la traite et l'alimentation des animaux de l'exploitation du centre. Ils sont rejoints sur la ferme par un groupe de salariés du Seremor et Solutis*. Au programme de cette journée figurent des travaux pratiques sur l'examen de l'animal malade et des soins aux animaux. Si les participants ont des niveaux d'expériences différents dans ces domaines, tous vont pratiquer pour perfectionner leurs gestes professionnels. C'est le principe au centre de formation des chambres d'agriculture de Bretagne de Kérel, on apprend en faisant...

Regrouper différents profils de publics, cela se fait depuis quelques années déjà au centre de formation de Kérel (56), sur des thématiques techniques, mais aussi des modules de formation tels que les bases en gestion, l'approche globale ou la fiscalité.

Favoriser le partage d'expériences

De plus en plus souvent, les groupes accueillis sur le centre peuvent être constitués des stagiaires en formation continue de différentes filières (lait, porc, aviculture...), mais aussi de salariés cherchant à se perfectionner et de futurs chefs d'exploitation dans le cadre de leurs parcours à l'installation. Quel est l'intérêt de cette mixité ?

(Lire l'article complet : Terra n°635 27 avril 2018)

]]>
Actualités
news-45811Fri, 22 Jun 2018 14:40:52 +0200"Etre femme et se reconvertir en agriculture, c'est possible"De beaux portraits qui font découvrir ces femmes dans leur vie professionnelle antérieure, au naturel dans leur vie de tous les jours puis impliquées dans leur métier d'agricultrice. <![CDATA[

Sept femmes en formation BPREA (Brevet Professionnel Responsable d'Exploitation Agricole), diplôme préparant à l'installation en agriculture et aux emplois de responsable d'atelier, ont posé en toute simplicité et humilité afin d'illustrer leur reconversion professionnelle.

Cette exposition met en avant des femmes qui ont changé de profession pour se diriger vers un métier agricole et ce sur différentes filières : lait, porcs, aviculture, maraîchage bio.

 

Au coeur des triptyques de photographies présentés, nous retrouvons le portrait de ces femmes... ces mêmes femmes qui ont exercé différents métiers et qui aujourd'hui aspirent à travailler dans l'agrictulture.

"Je travaillais auprès d'enfants, dans un commerce, une école, une entreprise ou encore dans un salon de coiffure et demain, je travaillerai en agriculture ... Et pourtant, je suis une femme !!"

L'attractivité et la mixité des métiers en agriculture n'est pas un leurre mais une réalité.

"Céline, Marion, Johanna, Justyne, Liliana, Mélanie et Marina ont fait le choix de changer de profession et de devenir agricultrice, ou salariée... Et vous !"

 

L'exposition photo "Etre femme et de se reconvertir en agriculture, c'est possible" sera visible au centre de formation de Kerel à Crédin du 18 juin au 6 juillet 2018.

Exposition réalisée dans le cadre d'IPF3A (association Innovation, Promotion, Formation Agricole et Agro Alimentaire) avec le soutien du réseau Egalité - Parité Agriculture au féminin Bretagne.

]]>
Actualités
news-45794Fri, 22 Jun 2018 11:44:48 +0200Formation robot de traite : approfondir ses connaissancesUne journée de perfectionnement destinée aux salariés sur le logiciel T4C de Lely a récemment eu lieu au centre de formation des chambres d'agriculture de Bretagne, à Kérel.<![CDATA[

Les logiciels d'utilisation de robot de traite offrent un éventail très varié de fonctionnalités : édition de rapport, de graphiques, pour de meilleures interprétations et analyses des données, calcul des plans de complémentation individuels. Pourtant les utilisateurs n'exploitent guère plus 20% de ce que peut permettre un tel outil !

Animée par Jean-Joseph Fleury, du Lely center de Pontivy et suivie par huit salariés de Sérémor-Solutis*, cette journée de perfectionnement fait suite à la formation de niveau 1 déjà dispensée sur les bases l'utilisation du robot de traite. L'objectif annoncé : approfondir ses connaissances sur ce logiciel pour des personnes ayant déjà une certaine maîrise de l'outil.

(Lire l'article complet : Terra n°636-637 4 mai 2018)

]]>
Actualités
news-44924Fri, 08 Jun 2018 14:18:05 +0200Formation conduite tracteur et culturesConduire du matériel agricole et piloter les travaux des champs : nouvelle formation en Bretagne à la rentrée 2018<![CDATA[

Chamb’agri Formation lance fin août 2018 une nouvelle formation baptisée "CQP salarié agricole qualifié en polyculture". Elle vient compléter et approfondir une offre de formation déjà reconnue en matière d’agroéquipement, le CS TMA (Certificat de spécialisation Tracteurs et Machines Agricoles - Utilisation et Maintenance)
 
Le site de formation agricole de Saint-Ségal (Finistère) lance une nouvelle formation qualifiante fin août 2018 pour devenir PRO dans la conduite du matériel agricole et les travaux des champs.
 
Devant les besoins croissants de qualification dans les Entreprises de Travaux Agricoles (ETA), les Cuma et les exploitations en grandes cultures, la profession s’organise pour proposer une nouvelle formation adaptée aux compétences attendues des professionnels : Le CQP salarié agricole qualifié en polyculture.
 
Devenir «Pro» et immédiatement opérationnel
Cette formation vous rendra autonome et qualifié pour assurer l’utilisation, l’entretien, la conduite du matériel mais aussi la réalisation des travaux des champs, en toutes situations. Ce certificat atteste aussi de votre capacité à s’organiser et communiquer en situation professionnelle... de nombreux atouts, pour trouver un poste au sein d’une ETA, CUMA ou exploitation en grandes cultures qui peinent aujourd’hui à recruter !

3 bonnes raisons de choisir cette formation

  1.     Il y a de l’emploi à la clé. La profession manque de personnes qualifiées.
  2.     Cette formation est prise en charge par les fonds d’assurance formation.
  3.     Votre formation est reconnue par la profession, votre salaire est codifié et reconnu en conséquence.

A qui s’adresse cette formation ?

Le Certificat de Qualification Professionnelle s’adresse, aux titulaires d’un BAC Pro ou aux titulaires d’un BTS agricole qui souhaitent se professionnaliser rapidement.
 
Organisation
Cette formation est mise en place à l’initiative de la branche professionnelle des ETA. Elle se déroule sur 10 mois encontrat de professionnalisation (alternance) avec 14 semaines en centre et le reste en contrat chez un employeur (ou en congés).

Financement
Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, financé par le FAFSEA.

Le recrutement a déjà commencé !
Si vous avez envie de « devenir pro » en conduite de matériel agricole et travaux des champs, contactez-nous dès maintenant :
 
Laurence Le Guen, 02.98.73.05.88
ou formation.stsegal@remove-this.bretagne.chambagri.fr

]]>
news-44429Mon, 04 Jun 2018 11:55:18 +0200Nouveau en Bretagne, une formation post Bac« @gri-pilote d’atelier ou d’entreprise ». Une formation agricole professionnalisante inédite en Bretagne. Première promotion en octobre 2018 <![CDATA[
  • Etre pointu techniquement sans occulter la gestion des moyens humains et matériels,
  • Etre en capacité de prendre de la hauteur pour piloter son entreprise et s’insérer dans un environnement sans cesse en mouvement.
A qui s’adresse cette nouvelle formation ?

Si votre projet pro est :

  • L’installation
  • Ou un poste d’encadrement intermédiaire dans une entreprise agricole. La formation  « @gri-pilote d’atelier ou d’entreprise » est une bonne solution pour vous !

Elle s'adresse à toute personne titulaire d'un BAC agricole actuellement demandeur d'emploi ou salarié en poste.

Les modules qui composent la formation sont également accessibles à la carte, aux salariés en poste, salariés en reconversion, demandeurs d’emploi, porteurs de projet, agriculteurs, dans le cadre de la montée en compétences sur une thématique donnée.

3 filières proposées
  • élevage bovin lait
  • production porcine
  • transformation de produits fermiers

Contenu de la formation

Cette formation est née des besoins exprimés par la Profession agricole et s’articule autour des thèmes suivants :

  • Conduite et supervision technique de l’atelier de production,
  • Pilotage technico-économique de l’atelier de production
  • Coordination de l’équipe
  • Pilotage stratégique de l'atelier de production ou de l'entreprise agricole
  • L’acquisition d’une agilité numérique est une compétence à part entière de la formation. En effet, l’exploitation des données numériques et l’utilisation d’outils d’aide à la décision (pilotage des cultures, optimisation des chantiers de récolte, modulation de doses, analyse de la qualité du lait, détection des vêlages…) est un enjeu fort en agriculture pour optimiser les interventions, limiter les impacts sur l’environnement, accompagner les changements de pratiques et simplifier le travail au quotidien.

 

Parcours sur 18 mois

Démarrage en octobre 2018, parcours sur 18 mois (aménagement du parcours sur 6 mois pour les titulaires du Cerificat de spécialisation niveau 4). Cette formation se réalise en alternance, pour mieux appréhender les réalités professionnelles.

Financements


Il existe des financements pour les demandeurs d’emploi et les salariés en poste.

Le recrutement a déjà commencé !


Profitez de cette opportunité dès maintenant :

 

Cette formation innovante est mise en place à l’initiative de la Chambre Régionale d’agriculture de Bretagne et de l’UNREP, en partenariat avec l’ensemble des familles de l’enseignement via IPF3A, le Campus Innovation Promotion Agricole et Agro-Alimentaire, qui fédère les acteurs locaux des filières agricoles et agro-alimentaires du territoire Pontivy-Loudéac.

 


 

]]>
news-43212Tue, 24 Apr 2018 14:42:16 +0200Devenir salarié d’élevage ? Pourquoi pas vous ? Prochaine formation le 4 juin 2018 en Ille et Vilaine <![CDATA[

L’agriculture bretonne recrute.

Le domaine agricole offre de nombreuses opportunités d’emploi aux postes de salariés d’élevage. De nombreux postes sont actuellement non pourvus en Ille et Vilaine.

Pourquoi pas vous ?

Vous êtes actuellement sans emploi ?
Le centre Chambagri Formation peut vous accompagner à tout niveau d’expérience et de compétence pour devenir salarié d’élevage, dans une exploitation laitière ou caprine.

Notre formation BPREA permet d’exercer en système conventionnel comme en bio.

Prochaine rentrée le 4 juin 2018à Agr'equip en Ille et Vilaine (La Bouexière)
Inutile d’attendre la « rentrée » d’automne pour démarrer un nouveau projet. Notre rentrée décalée de printemps commence début juin dans notre centre de la Bouexière en Ille et Vilaine.
Cette formation est rémunérée pour les demandeurs d’emploi.

Devenez « Pro » en faisant
Les formations proposées par le centre Chambagri Formation sont concrètes et vous donnent des compétences opérationnelles.
Jusqu’à 80% des heures de formation peuvent être consacrées à l’immersion dans un environnement professionnel, ateliers pratiques, fermes expérimentales et exploitations.
Vous construisez votre expérience tout au long de votre formation.  
A l’issue de la formation, vous êtes immédiatement opérationnel pour travailler dans une exploitation.

Et vous ?

Travailler en élevage, au contact des animaux, vous attire ?
Vous vous posez des questions sur ce métier ou ses débouchés ?
Vous voulez des précisions sur le financement de cette formation ?

]]>
Actualités
news-41680Fri, 30 Mar 2018 10:55:00 +0200Ancien barman ou opticien : ils se reconvertissent en agricultureRien ne destinait Patrick ou Antoine, à choisir l’agriculture pour leur reconversion professionnelle. Pourtant aujourd’hui, après leur formation, ils sont persuadés de faire le bon choix. L'un sera bientôt salarié dans un élevage de porcs, l'autre aviculteur dans les Côtes d'Armor.<![CDATA[

Dans une autre vie, ils ont été auxiliaire de vie, crêpière ou barman... A l'automne dernier, ils ont repris le chemin de l'école pour préparer un Brevet Professionnel de Responsable Agricole (BPREA) dans les centres de Chamb'agri formation.

 

]]>
Témoignages
news-41676Fri, 30 Mar 2018 10:15:16 +0200Avec ADEMA, elles découvrent les métiers de l'agricultureChaque année, une trentaine de personnes bénéficient du dispositif Adema(1) proposé par le centre de formations des chambres d’agriculture de Bretagne.<![CDATA[

L’occasion pour des demandeurs d’emploi intéressés par le monde agricole d’être accompagnés pendant 22 jours pour découvrir l’ensemble des métiers de l’agriculture.


Explications et retours d’expériences avec Marie et Magalie en stage à Kérel du 6 novembre au 5 décembre.
Avoir une vision concrète des métiers, dès le démarrage, c’est se donner toutes les chances de réussir son projet. Ce stage en trois étapes permet de répondre à la question : "Suis-je réellement fait(e) pour ce
métier ?".

 

Lire l'article complet Terra du 15 décembre 2017

]]>
Actualités
news-41496Tue, 27 Mar 2018 13:44:32 +0200Les centres de formation font le plein de stagiaires ! Le samedi 17 mars, les quatre sites de formation des Chambres d'agriculture de Bretagne ont organisé leur première porte-ouverte de l'année. Un grand nombre de candidats qui aspirent à devenir salarié ou responsable d’exploitation s'y sont rendus pour découvrir les métiers, les emplois et les formations correspondant à leur projet individuel.<![CDATA[

Les centres de formation des Chambres d'agriculture de Bretagne ont formé un grand nombre de stagiaires et d'apprentis avec tous, un point commun : faire de l'agriculture leur métier. Un choix judicieux lorsque l'on sait que chaque année en Bretagne, l’agriculture propose près de 2 200 postes, dans des emplois variés au sein des exploitations avec des métiers proches de la nature et passionnants !

 

 Lire l'article complet sur les portes ouvertes du centre de Kérel. (source Terra du 23 mars 2018)

 

Prochaines portes ouvertes le samedi 21 avril 2018,  Venez découvrir la diversité des métiers, des emplois et des formations en agriculture.



Programme et horaires des PO :




]]>
Actualités
news-39782Thu, 15 Feb 2018 09:36:39 +0100PORTES OUVERTES FORMATIONS - 21 avril 2018L’agriculture vous tente ? Devenez «Pro en faisant» 
sur nos 4 sites de formations spécialisés. Des formations ouvertes à tous.<![CDATA[

Le samedi 21 avril 2018, les quatre sites de formation des Chambres d’agriculture de Bretagne (Quintenic, Saint-Ségal, Agr'Equip et Kérel) ouvrent leurs portes. Venez découvrir la diversité des métiers, des emplois et des formations en agriculture.

Un emploi à la clef

L’agriculture est un secteur économique qui recrute en permanence. Pour preuve, chaque année en Bretagne, près de 2200 emplois variés sont proposés dans les exploitations, avec des métiers passionnants, proches de la nature, des animaux et souvent en lien avec la conduire d’engins et machines agricoles.

La garantie de réelles compétences techniques

« Pro en faisant » signifie qu’en tant que stagiaire vous allez acquérir de l’expérience tout au long de votre formation, en mixant théorie et pratique. Privilégier constamment l’immersion en situation professionnelle au sein de nos ateliers pédagogiques et au cours des nombreux stages en exploitation… A l’issue de votre formation vous êtes immédiatement opérationnel(le) pour trouver rapidement un emploi !


Le 21 avril, venez à la rencontre de nos formateurs et nos équipes pédagogiques, découvrir nos établissements et choisir la formation qui vous correspond !

 



Programme et horaires des PO :




]]>
news-38826Mon, 29 Jan 2018 17:10:27 +0100Crédin. Kérel forme les agriculteurs de demain Pour la première fois, vendredi soir, le centre de formation a organisé une remise de diplômes pour les stagiaires de ses promotions 2017.<![CDATA[

Depuis plus de cinquante ans, le centre de formation agricole de Kérel a formé des générations de professionnels de l’agriculture.

Pour la première fois, diplômés, formateurs, maîtres de stage et d’apprentissage, élus et représentants de la chambre d’agriculture de Bretagne étaient réunis pour mettre à l’honneur celles et ceux qui feront l’agriculture de demain.

« Apprendre en faisant »

« Notre idée est d’apporter de la formation professionnalisante et de continuer sur cette voie. C’est l’un des atouts majeurs de Kérel », indique Laurent Kerlir, président de la Chambre d’agriculture du Morbihan et vice-président de la Chambre d’agriculture de Bretagne.

Kérel dispose de son propre plateau technique composé d’une véritable exploitation agricole (60 vaches laitières, 480 000 litres produits et 67 ha en cultures fourragères et céréalières), et fonctionne avec d'autres stations expérimentales de la chambre.

Apprendre en faisant ! C’est le mot d’ordre de la formation de ces professionnels, souligne Sara Fréhel, responsable du centre de formation de Kérel. Que ce soit en lait, en porc, en maraîchage bio, en aviculture ou en grandes cultures, chaque stagiaire est passé par la pratique de l’élevage et des gestes techniques. À l’issue de leur formation, ils sont immédiatement opérationnels et trouvent rapidement un employeur. »

200 professionnels formés tous les ans

Chaque année, le centre de Kérel forme plus de deux cents professionnels : cent quarante stagiaires et apprentis en formation qualifiante. Il y a également une cinquantaine de salariés et chefs d’exploitation en activité à qui des formations courtes sont proposées.

De nombreuses formations diplômantes en formation continue ou apprentissage sur une ou deux années sont dispensées. Les parcours de formation sont personnalisés et chaque stagiaire est guidé par un référent.

   Une formation vous intéresse ? Ne laissez aucune question sans réponses

]]>
Actualités
news-31261Fri, 13 Oct 2017 13:54:26 +0200Antoine reprend après un BPREA et une expérience de salarié la ferme familialeDécidément, à la ferme de La Mare, à La Poterie, on aime le travail en famille. Après y avoir travaillé 30 ans en couple, Isabelle et Jacques Meslay viennent en effet d'être rejoints sur l'exploitation par leur fils Antoine. <![CDATA[

Lire l'article Télégramme du 13 octobre "Élevage porcin. Les Meslay, de père en fils"

]]>
087-eve-bretagne-formationTémoignages
news-31260Fri, 13 Oct 2017 13:31:46 +0200L'ancien militaire est devenu porcherAprès 20 ans dans l'armée Sébastien décide de suivre une formation pour devenir "porcher". Il a intégrer au centre de formation de Quintenic un certificat de spécialisation en production porcine (en formation continue). NB: Cette formation est depuis uniquement réalisée en contrat de professionnalisation.<![CDATA[]]>Témoignages087-eve-bretagne-formationnews-30250Fri, 22 Sep 2017 11:02:48 +0200Les apprentis de Kérel accueillent La Mascotte Ohhh la Vache !<![CDATA[

La Mascotte Ohhh la Vache !  a passé une journée au centre de formation de Kérel avec les apprentis. Elle a pu tester l'apprentissage par la pratique. A en croire cette vidéo, la relève de l'agriculture est assurée !

Vidéo réalisée par le service communication CAs BZH.

]]>
news-30247Fri, 22 Sep 2017 10:56:22 +0200Gwénaelle. L'esthéticienne devenue éleveuse dans la vallée de l'Aulne (Finistère)<![CDATA[

Elle a délaissé les salons de beauté pour les verts pâturages de la vallée de l'Aulne. Gwenaëlle Le Bourgeois a quitté son métier d'esthéticienne pour devenir salariée d'élevage. Elle a trouvé son bonheur à Dinéault (29) auprès de ses vaches laitières qu'elle soigne avec amour.
Après un BTS esthéticienne, et suite à un licenciement, elle réalise un BPREA à ST SEGAL (29) et trouve un emploi de salariée d'élevage.

Retrouvez son témoignage

]]>
Témoignages
news-29616Fri, 08 Sep 2017 15:11:37 +0200Les étudiants de Licence Pro Agrimanager au SPACEN’hésitez pas à venir sous le hall 5, stand C 75 pour les rencontrer !<![CDATA[

Les étudiants de licence professionnelle Gestion des organisations agricoles et agroalimentaires (LP-GOAA) Parcours Agri manageur, promotion 2016.2017, finissent actuellement leur formation.

Dernière ligne droite avant de présenter leur soutenance  de mémoire et de partir en voyage d’étude en Pologne début octobre.

Ils seront également présents au SPACE le mercredi 13 septembre pour répondre aux questions des candidats de la nouvelle promotion qui débutera le 9 octobre dans les locaux de l’IUT de Pontivy.

N’hésitez pas à venir sous le hall 5, stand C 75 pour les rencontrer !

]]>
news-25609Wed, 31 May 2017 11:29:00 +02003 Licence Pro "Agrimanager", récompensés au Grand Rex à Paris !Trois étudiants de la promotion 2014-2015 étaient présents mardi 23 mai dernier au Grand Rex pour la cérémonie officielle de remise des prix du concours "Je filme le métier qui me plait" édition 2017. <![CDATA[

2 600 jeunes (collégiens, lycéens, étudiants) ont représenté, mardi 23 mai à Paris, les 59 225 élèves qui se sont lancés dans cette expérience de découverte originale et inédite insufflée par le ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur. 614 films avaient été retenus en sélection officielle pour présenter plus de 350 métiers différents, dont l’agriculture parmi ceux qui recrutent !

Présidé par Costa-Gavras et avec la présence de nombreuses personnalités du monde économique, de l'éducation et des médias, 14 catégories ont été récompensées. Dans la plus grande salle de cinéma d’Europe, un groupe d’étudiants de Licence Pro Management des Entreprises Agricoles promotion 2014-2015 de Pontivy, s’est vu remettre de la main du jury le clap d’or pour leur film « Mon avenir est dans le pré » dans la catégorie « Apprentissage, la voie royale ».

Cette très belle récompense met en lumière le travail réalisé pendant plusieurs mois par un groupe d’étudiants lors de leur projet tutoré. Tous les trois étaient présents lors de cette cérémonie, Alex Barel, Quentin Œillet et Jean-Baptiste Loup, accompagnés pour l’occasion d’Astrid Van Der Hecht, nouvelle responsable de la formation Licence Pro pour les Chambres d’agriculture de Bretagne.

Une expérience unique et enrichissante qui montre une nouvelle fois toutes les ressources et la créativité dont font preuve les stagiaires et étudiants dans nos filières de formation agricole.

> Intéressé(e) par la formation ? Découvrez la Licence Pro « Agrimanager » : www.chambagri-formation.com/fiches-formations/licence-pro

 Contacter la licence : 02 97 46 32 02

 

]]>
news-25443Tue, 23 May 2017 10:57:15 +0200Guillaume, un agri manager fier de son parcours en licenceLe parcours professionnel de Guillaume ne le destinait guère à être à la tête aujourd’hui d’une exploitation céréalière de 300 hectares avec stockage et séchage à la ferme et un salarié. La Licence Pro l'a aidé<![CDATA[

Après des études en Génie industriel et maintenance, Guillaume se consacre pendant 10 années à l’électricité industrielle avant de réfléchir à reprendre l’exploitation familiale.  

Par contre, il semblait impossible pour lui  de prendre les rênes d’une entreprise agricole sans en avoir les capacités. C’est donc à 30 ans que Guillaume se retrouve sur les bancs de l’école « Licence Management des Exploitations agricoles », licence crée par la Chambre régionale d’agriculture de Bretagne en partenariat avec l’Université Bretagne Sud.

Au programme, formation sur le management, le droit du travail, exploration de la filière culture, stratégie et prospective sans oublier les interventions des enseignants de l’UBS sur des notions nouvelles telles que la psychologie sociale, la communication.

« Etre agriculteur aujourd’hui, c’est mener une entreprise avecdes salariés et nous devons être performantcontinuellement que ce soit au niveau relationnel, au niveau de nos choix stratégiques et la licence me le rappelle tous les jours ! »

Renseignements : Bénédicte Sarreau 02.97.46.32.02

]]>
Témoignages
news-24936Fri, 12 May 2017 15:59:46 +0200Se former à tout âge: La région se déplace sur le site de Quintenic Georgette Bréard, vice présidente du conseil Régional de Bretagne en charge de la formation, de l'apprentissage et de l'orientation s'est rendue le jeudi 11 mai sur le site de formation de Quintenic, site des chambres d'agriculture de Bretagne, pour rencontrer des stagiaires et l'équipe pédagogique. L'occasion pour l'élue de mettre en avant les formations dispensées sur le territoire et d'échanger sur les opportunités d'emploi.<![CDATA[

Compétente en matière de formation professionnelle, la région Bretagne se mobilise en proposant plus de 30 formations qualifiantes dans les Côtes d'Armor pour répondre notamment aux besoins du secteur agricole. Actuellement 124 offres d'emploi sont en attente de candidats dont 58 en CDI.

Le site de formation de Quintenic privilégie l'immersion en situation professionnelle à travers les ateliers laitiers et porcins, comme support de formation mais aussi au travers de nombreux stages en exploitation.

L'occasion pour Mme BREARD de rencontrer des stagiaires et apprenti avec des parcours professionnels différents : en comptabilité, en logistique, en garde d'enfants, en optique...Les échanges ont été nombreux et constructifs. Tous ont pu expliquer leurs choix de la reconversion.

]]>
news-24929Fri, 12 May 2017 14:54:15 +0200À Crédin sur le site de Kérel, Antoine a suivi un BPREA avicoleEn Bretagne, il existe, au travers des différentes actions mises en place au sein de la Chambre régionale d’agriculture, quatre antennes de formation : le site de Saint-Ségal (29), le site Agr’Equip La Bouëxière (35), celui de Quintenic (22), ainsi que celui de Kérel à Crédin dans le Morbihan.<![CDATA[

C’est précisément ce site qu’a choisi Antoine Le Digabel pour se former et préparer son projet de reprise de l’exploitation de son père en production de poulettes futures pondeuses (5 000 m² de surface de production). Un projet qui intègre la transformation d’un poulailler situé à Plounevez Quintin (22) pour l’équiper à terme en volière.

« Je n’imaginais pas reprendre la suite de mon père il y a encore peu de temps. C’est en le voyant préparer son départ à la retraite et organiser les visites d’élevage pour trouver un repreneur que ça a fait « tilt » ! »

À 29 ans, pour cet ancien opticien (5 ans d’expérience) reconverti dans le métier de conseiller bancaire, cette nouvelle reconversion est un véritable virage à 180° ! Il explique pourquoi son choix s’est porté sur le centre de formation du site de Kérel : « en fait, il existe peu de site de formation en Bretagne qui permette, comme celui-là, de bénéficier de semaines spécifiques consacrées à l’élevage de volailles ». Lui qui a bénéficié d’un Congés Individuel de Formation (CIF), il a intégré en septembre 2016 la promotion de BPREA spécialité avicole en alternance. Il fait partie des 21 élèves de la session, sachant que 6 d’entre eux ont choisi la même spécialité que lui. Dispensée sur 9 mois avec en moyenne 1 200 heures de cours rythmés de visites d’élevages et d’autres semaines d’immersion au sein d’exploitations différentes, cette formation permet selon Antoine « de se poser les bonnes questions ».

 

Il développe : « au-delà de la partie purement théorique ou des gestes pratiques qui nous sont enseignés, ce type de formation nous apprend à prendre du recul sur des situations concrètes du quotidien. On nous donne les clés pour nous aider à faire les bons choix, et surtout à construire une sérieuse réflexion sur l’idée que l’on a de notre exploitation dans le futur. Choix d’équipements, niveau d’automatisation, installations photovoltaïques, etc. : les exercices et les cas pratiques sont pensés et proposés de telle façon que l’on peut les transposer à notre projet. Tout devient très vite concret. »

La formation comprend également 10 semaines de stage. Une mise en pratique fondamentale pour Antoine : « j’ai la chance de le faire chez Jacques et Pascale Lotout à Canihuel (22) en production de poulettes futures pondeuses au sol et en système volière », indique-t-il. « Le stage permet de découvrir le métier sous un autre angle, et d’aborder le métier d’aviculteur d’une autre façon que celle de mon père. »
Et de poursuivre : « Non seulement il n’y a pas de ‘devoir sur table’ à proprement parlé, mais on insiste aussi sur le fait qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises pratiques et décisions. Tout est une question de justification, l’intérêt étant de comprendre pourquoi tel ou tel choix a été fait. Et si les notions techniques, environnementales, liées au territoire ou encore à la réglementation sont fondamentales, la dimension sociale l’est aujourd’hui tout autant. Je veux dire qu’il est capital de bien savoir dès le départ comment nous souhaitons concilier notre métier avec notre vie privée. L’approche de cette formation nous donne de nombreuses occasions d’y réfléchir. Je considère que ce sujet est très important aussi. »


Car pour ce jeune éleveur en apprentissage, célibataire, qui a connu le monde du travail dans le secteur privé, rythmé par des horaires fixes et des week-ends réguliers, le métier d’éleveur de volailles peut représenter un certain nombre d’interrogations en matière de gestion du temps de travail, d’autant qu’il projette de s’installer seul.


« Ce sera une autre manière de vivre que dans le passé certes, mais cette fois je vais devenir mon propre patron ! Au-delà de suivre les traces de mon père, c’est vraiment cette idée de travailler pour moi qui me motive à mener à bien mon projet d’installation. »

À quelques semaines de la fin de sa formation, Antoine se sent prêt à poursuivre ses démarches en vue de son installation et du rachat des parts de ses parents (sa mère est associée non exploitante) prévus en mars 2018. « J’ai encore beaucoup de démarches administratives à effectuer, mais ces mois de formation m’ont donné confiance. J’ai aussi rencontré un grand nombre de personnes aux profils différents, qui m’ont montré que je ne suis pas seul. L’accompagnement et les échanges sont fondamentaux dans la réussite d’un tel projet. Il y a beaucoup de choses à penser et à prévoir, les investissements sont certes parfois lourds, mais avec les bons conseils et entouré des bonnes personnes, tout se fait parfaitement bien ! Il faut foncer ! »

Source Filières Avicoles - 9 mai 2017


Participez aux portes ouvertes Chamb'Agri Formation

Le samedi 13 mai, les quatre sites de formation agricoles bretons (Quintenic, St-Ségal, Agr'Equip et Kérel) gérés par les chambres d'agriculture de Bretagne, ouvrent leurs portes (horaires variables selon les sites). À cette occasion, venez découvrir l'ensemble de notre offre de formation ainsi que les nouveautés de la rentrée ! Jeunes, demandeurs d'emploi, agriculteurs, salariés de la production, vous y trouverez des informations sur les métiers accessibles en agriculture, les conditions d'insertion, les filières de formations proposées (en continue, apprentissage ou contrat de professionnalisation), les modes de financement existant, quel que soit votre profil et votre parcours professionnel. Une visite des infrastructures et des outils de formation de ces sites sera proposée en présence de l'équipe pédagogique et administrative.

INFOS PRATIQUES ET CONTACT

Côtes d'Armor / Site de Quintenic - de 9h à 17h Tel : 02 96 50 43 43 - formation.quintenic@bretagne.chambagri.fr

Finistère /Site de Saint-Ségal - de 10h à 17h Tel : 02 98 73 05 88 - formation.st.segal@remove-this.bretagne.chambagri.fr

Ille-et-Vilaine /Site d'Agr'Equip (La Bouëxière) - de 9h à 13h Tel : 02 99 62 62 62 formation.agrequip@bretagne.chambagri.fr

Morbihan / Site de Kérel (Credin) - de 10h à 17h Tel : 02 97 51 59 79 formation.kerel@bretagne.chambagri.fr

 

 

 

]]>
Témoignages
news-24611Thu, 27 Apr 2017 10:55:17 +0200L'apprentissage offre des opportunités d'emploi Près de 20 mille bretons ont choisi l'apprentissage l'année dernière. L'agriculture est un secteur en demande<![CDATA[

Près de 20 mille bretons ont choisi l' apprentissage l'année dernière. Quelles sont les secteurs en demande cette année ? Le  6 avril dernier,  Sylvaine Dano, avicultrice et élue à la Chambre d'agriculture du Morbihan, Bertrand Le Maître de Bretagne Alternance et Nadine Poitevin du CFA de Lorient, ont participé à l'émission "Le Bon côté de l'info" sur RCF Lorient. 

 

]]>
Témoignages
news-23379Mon, 20 Mar 2017 10:30:00 +010048.197970999999995 -1.423299000000042748.197970999999995-1.4232990000000427Demandeur d'emploi ? Des formations pour vous à La BouëxièreVous êtes actuellement à la recherche d'un emploi, le centre de formation d'Agr'Equip (La Bouëxière - 35) des Chambres d'agriculture de Bretagne, a une formation pour vous !<![CDATA[

Après une première promotion démarrée en novembre dernier, le centre de formation d'Agr'Equip organise une deuxième rentrée à partir du 18 avril prochain. Cette formation s’adresse à tous les demandeurs d’emploi et personnes ayant un projet de reconversion dans les métiers variés de l’Élevage.

Découvrez des formations pratiques

La particularité de nos formations ? Apprendre en faisant ! Contrairement aux d’autres centres de formation, tous nos stagiaires passent obligatoirement par la pratique en élevage afin d’acquérir les gestes techniques impératifs pour exercer ces métiers, un gage de professionnalisme et de réussite pour ceux qui souhaitent intégrer le difficile marché de l’emploi. 

Préparer son installation en agriculture

Le BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole) est le diplôme qui prépare à l’installation en agriculture et aux emplois de responsable d’atelier d’élevages ou de cultures. C’est un diplôme de niveau IV en lait, porc, volaille, grandes cultures, maraîchage biologique.

En savoir plus sur le BPREA

Vous avez un projet de carrière en agriculture, nous avons une formation pour vous, contactez-nous dès maintenant !

Cécile Besnard, responsable du site AgríEquip
Tél. 02 99 62 62 62 - Fax 02 99 04 40 29
Email : formation.agrequip@bretagne.chambagri.fr

]]>
news-22111Tue, 14 Feb 2017 17:17:22 +0100Remise des diplômes Agri ManagerLe 9 février dernier, 22 étudiants de Licence Pro ont reçu leur diplôme lors d'une cérémonie organisée à l'IUT de Pontivy.<![CDATA[]]>Témoignages